mardi 8 avril 2008

Serge au marathon de Paris

Encore du plaisir !
Merci à Serge qui a écrit:

Voila l' Histoire de coach Charlie et de moi-même.
l'histoire commence déjà avant le marathon de Dunkerque en Octobre 07 ou pendant la préparation j'ai commencé à sentir une douleur à mon genou droit. J'ai couru le marathon de Dunkerque sans trop de problème et j'y ai même réussi mon meilleur chrono en suivant la préparation concoctée par Charlie.

Deux semaines de récup, et ensuite je me suis aligné sur un 10 km très vallonné pour le plaisir. Le soir de la course mon genou avait gonflé et je n'arrivais plus à plier le genou comme je voulais.

Je vais voir mon médecin qui me ponctionne du liquide synovial, et il me dit que la course à pied c'est certainement fini pour moi et qu'il faut que je me retourne vers des sports portés ( vélo natation ). Mais il me dit qu'il faut que je passe une IRM pour être sûr du diagnostic. Je passe l'IRM et le médecin de la radiologie me dit plus de sport pendant 6 mois et ensuite plus de CAP. Le moral dans les chaussettes.

Charlie m'appelle on en parle par mails, et je décide encore d'avoir l'avis de mon podologue du sport, qui me conseille d'aller voir un rhumatologue qu'il connait très bien. C'est ce que je fais et par miracle le rhumatologue me conseille de ne pas arrêter la CAP et de recommencer doucement sur terrain souple la CAP.

Donc nous sommes en Janvier 2008 et je reprend entraînement avec de la CAP et du vélo en suivant les entraînements de Charlie. Je suis partie de Zéro, 3 - 4 kilos en plus (sur la balance) et c'etait dur de se traîner quand on sait comme on courait avant.

Au bout de 45' de footing j'etais cuit, les jambes comme du béton. Je me suis demandé plusieurs fois si c'etait raisonnable de courir ce marathon. j'ai suivi les entraînements et petit à petit quelques bonnes sensations revenaient, puis des périodes de moins bien et ainsi de suite. Comme ça jusque au semi de préparation 3 semaines avant le marathon. Je passe le semi en 1h32', alors qu'en 2007 j'avais reusssi à le passer en 1h26', encore un doute de plus qui s'installe mais je le savais que je ne pouvais pas avoir la même forme qu'en 2007. Et à partir de ce semi la forme a commencé à augmenter de jour en jour et les bonnes sensations et l'envie de courir augmentaient en parallèle, même les footings de la dernière semaine je me baladais sur mes footings entre 4'30" et 4'38" sans essoufflement j'etais bien.

Et voila le jour J qui est bien là et je suis content de pouvoir m'aligner une nouvelle fois sur ce beau marathon de Paris.

Mon premier objectif était de le finir

mon second était de le finir autour de 3h20'.

Au final je l'ai fini en 3h13'28" mon meilleurs temps à Paris et mon deuxième meilleur temps sur mes 7 marathons. En plus il s'est bien passé dans l'ensemble j'ai eu un coup de mou entre le 34 ième et le 38 ieme mais je me suis refait sur la fin en finissant vers 13 km/h et une belle accélération à la fin, chose que je n'ai jamais réussi à faire auparavant.

Voila je voulais dire un grand merci à Charlie pour la préparation marathon, où je suis parti avec une condition physique proche du zéro et quatre mois plus tard je réalise mon deuxième meilleur chrono, même pas moi j'y croyais pendant la préparation, alors que Charlie me disait, aujourd'hui tu n'es pas bien mais le marathon n'est qu'en avril soit patient. Et il avait raison de me faire patienter, ça valait le coup d'attendre.

Voila, la fin de l'histoire aujourd'hui j'ai bien mal aux pattes quand-même, mais c'est normal.

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne récup, et une bonne préparation aux autres
à bientôt au revoir

2 commentaires:

Momo a dit…

Sacré retour Serge, j'étais super content de te revoir là bas dimanche. Je te sentais un peu réticent mais à te voir là sur le départ c'était déjà du bonheur.
Qui plus est le chrono est positif.
Du bonheur, rien que ça !! Allez récupère bien mon pote

Serge a dit…

Salut Momo
oui tu l'as dit sacre retour
merci Momo.