jeudi 10 avril 2008

bruno rageau record personnel battu au marathon de Paris 2008

Voilà encore un récit avec du bonheur que je partage.
c'est
Merci bruno

4 commentaires:

Sadok a dit…

Merci Bruno pour ce CR. J’ai vécu la même joie que toi, les mêmes émotions et le même sentiment de victoire. Tu as davantage souffert que moi ce qui donne une toute autre dimension à ta prestation. Il te faut continuer sur cette belle lancée pour repousser encore davantage les limites mais il ne faudra pas aller plus vite que la musique. Tout viendra naturellement en son temps (travail, patience, persévérance, humilité…). Le corps sait être généreux si on le traite avec considération et sagesse. Au plaisir de te connaître.

Anonyme a dit…

Souvent quand je parle du mdp, je parle de ce passage à la porte doré au niveau du semi, et comme toi j'ai cette sensation d'être à l'alpes d'huez !!!
Je ne t'ai pas vu mais lire ta course est un plaisir.
Bravo
Jean Gab

Philippe a dit…

Bravo Bruno pour ce compte-rendu de course ! Tu arrives (avec talent) à transcrire le plaisir de courir et les émotions, les doutes que l'on peut ressentir lors d'un marathon. Cela fait du bien de voir ce récit axé essentiellement sur le plaisir, même si la soufrance a été présente. Un autre des bienfaits du discours du "coach" sur la course à pied ?
En tout cas merci, personnellement cela va m'aider mentalement pour Nantes la semaine prochaine, avant et pendant la course !

Philipe "pas d'extrasystolles"

Anonyme a dit…

Salut Bruno,

C'est Olivier C.
J'étais super content de te revoir à l'arrivée du MDP.
Merci pour ton compte-rendu post-marathon, pour moi, le 1er marathon sera celui de La Rochelle

Tchao,

Olivier