jeudi 21 juin 2007

PPG PPS Préparation Physique Générale ou Spécifique

Avant le coeur des séances de qualité, je peux juste après le footing d'échauffement intégrer de la Préparation Physique Générale par exemple de la rôtissoire (voir la page explicative) et de la PPS c'est à dire des éducatifs spécifiques à la course à pied: rétro, talons-fesses, montées de genoux, jambes tendues, pas de sioux, skipping, pose de pied ...
Cette semaine j'ai fait une séance que je classerais dans la catégorie PPG pour la course à pied et PPG+PPS pour le ... judo. En effet, je suis remonté sur le tatami avec beaucoup de bonheur, l'échauffement a été très éprouvant avec course autour du tapis avec changement de rythme et de direction, puis PPG enchainement de courses rapides abdos, courses pompes, courses sautillements accroupi, c'était sous forme de jeu et ceux qui arrivaient en derniers avaient droit à des séries de pompes et abdos supplémentaires. Après nous avons fait de la PPS judo, des éducatifs spécifiques de judo au sol, puis enchainement debout sol, randori au sol, randori debout, retour au calme. (randori = petit combat d'entrainement)
Vu que cela faisait très longtemps que je n'étais pas remonté sur le tatami, donc, que je n'avais pas fait travailler certains muscles (fibres rapides), je savais que j'allais être marqué musculairement. C'est fait, dans les jours à venir, les courbatures seront bien présentes.

5 commentaires:

michel a dit…

ah le gainage trés trés bien mais la 1ere fois c'est tres tres dur de tenir 45" mais au bout de quelques semaines c'est mieux .

S. Jaubert a dit…

C'est en jouant au foot il y a quelques mois avec des ados que je me suis rendu compte, que trop se spécialiser (faire que de la cap), entraînait une grande fragilité, les accélérations courtes et répétées ont eu raison de mes genoux pendant quelques jours...

Ceci dit renouer avec le tatami a du t'apporter un bonheur qui compense largement les coubatures du lendemain !

charlie le hoangan a dit…

en fait j'ai du dépasser la centaine d'abdos et ce sont les dorsaux qui sont ... limite ! par contre au niveau des bras c'est nickel (judo en souplesse)

dominique a dit…

Concernant le gainage , j'avais lu
quelque part qu'une personne qui
avait un travail physique (port
de charges etc..)n'avait pas besoin
de ce type d'excercice car elle
sollicitait naturellement les muscles concernés durant sa journée. Vrai ou faux ?

charlie le hoangan a dit…

dominique,
un peu de bon sens et on obtient des réponses:
l'entrainement sert à adapter son corps pour qu'il soit plus fort pour son objectif.
quand on est sportif amateur, il faut rentabiliser ses heures d'entrainement donc on commence par travailler les points faibles. Si dans la journée, il y a des muscles qui sont déjà sollicités régulièrement alors ce ne seront pas des points faibles. C'est comme pour un judoka qui manque d'endurance, on lui demande de faire un footing. Maintenant si un autre judoka est en même temps marathonien, il y a des chances que l'endurance n'est pas son point faible mais peut-être les muscles du haut du corps ...
si tu prends un ancien footballeur spécialisé au poste de latéral qui n'arrétait pas de monter et descendre, devine s'il faut travailler le gainage ou bien travailler l'endurance d'abord.