lundi 31 mars 2008

Week End à une semaine du marathon de Paris




Pour faire court, dimanche avec Bruno Rageau entraineur, marathonien qui à Paris devrait être devant moi, comme il est d'usage de ne pas trop courir dans la phase de relâchement, nous sommes allés au semi-marathon de Liffré.
Si je n'avais pas été raisonnable, je me serais aligné sur cette course car j'aime mettre un dossard et vivre ces instants forts en compétition. Mais heureusement, il reste un bout de cerveau qui fonctionne dans ma boîte crânienne, la vie est ainsi faite, qu'il faut souvent ne pas succomber à toutes les tentations et rester un tant soit peu sage.
Bruno et moi avions pour occupations de bavarder, d'encourager et de donner les dernières consignes à nos coureurs, certains d'entre eux feront Nantes le 20 avril. C'est bien de partager des expériences, chacun progresse en découvrant des cas particuliers.
J'ai profité de l'échauffement de thierry pour moi-même faire une petite demi-heure de footing et lui répéter qu'il n'avait à gérer sa FC que durant les premiers kilomètres, on l'a vu à l'entrainement et sur d'autres courses, dans son cas la dérive cardiaque est très importante et s'il se freine trop à cause de la FC, il ne peut pas faire un chrono à la mesure de son potentiel.
La pluie et le vent ont géné les coureurs et ont fait fuir les spectateurs. Francki Poirier un ami de notre club nous a remercié pour les encouragements, il n'a pas pu concrétiser un bon entrainement et une excellente forme car il a couru tout seul, il n'y avait pas de groupe à son niveau, soit ils étaient à une minute devant soit à une minute derrière. Il termine en 1h13 à la 7ème place. Arriveront ensuite Benoît en pleine préparation du marathon de Nantes, il est très souriant, il a doublé thierry et l'a encouragé. Vous pouvez voir que thierry termine 4 places derrière et juste après Sandra Latimier la première feminine. Ils sont en 1h20.


La ligne d'arrivée passée, nous nous sommes retrouvés et c'était un moment énorme d'émotion. Thierry sera tout retourné tout le dimanche, il doit avoir du mal à réaliser qu'il a fait un saut énorme comme coureur. Il sait aussi que la préparation est une chose essentielle mais le jour de la compétition, il faut avoir quelque chose en plus, la motivation, le mental, c'est cela qui fait partie intégrante du compétiteur. A l'échauffement, je lui ai dit: "la vie est une prise de risques, on peut se planter mais il faut avoir essayer, si on ne risque pas, on fait du surplace". Dans le même week-end, il y a eu une grande baisse de motivation que vous avez senti dans mon article précédent, vos premiers commentaires m'ont fait beaucoup plaisir, j'ai rencontré des coureurs sur le terrain qui lisent mes articles et m'encouragent à continuer. Nos rencontres sur la toile et quand c'est possible sur les courses me font énormément de bien, même si c'est incomparable à la joie de l'entraineur sur le terrain, merci de continuer à poster, à continuer à courir et continuer à partager vos expériences, à plusieurs nous progressons plus vite. Pour les parisiens, RDV 6 avril 8h00 Avenue Foch devant les vestiaires dossard 4000.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

je suis trés trés content pour thierry il a fait un trés joli chrono aliffré malgré la pluie et le vent , bravo a lui et a son coach .
je pense que les cross ont payés pour lui et c'est trés bon pour la suite.

sinon charlie pas de soucis rendez vous le 06

michel a dit…

sur la photo d'arrivée thierry léve les bras et je devine que lui n'y crois pas de voir le chrono a 1h20' ; c'est une joie immense

bravo

Anonyme a dit…

Salut Charlie
Je vois que tu seras de la partie dimanche prochain!!!
Ca me fait plaisir de pouvoir te croiser au détour d'une course.

A dimanche

Nico

Fantomas a dit…

Salut Charlie,
Un grand bravo à Thierry, 1 h20' sur semi c'est du costaud. Et de franky n'en parlons pas c'est de la balle. A Dimanche Charlie,pour un brin de bonheur en plus, qui va nous gonfler à bloc, pour notre mission. A savoir couvrir la distance mithyque le plus rapidemnet possible.
a+.

Anonyme a dit…

Salut Charlie,

J’interviens un peu à retardement.

Bien que ton blog figure parmi mes favoris, je n’ai pas encore le réflexe d’y aller très régulièrement.

Je voudrais confirmer les propos de ceux qui m’ont précédé, peut-être en utilisant d’autres termes.

Tu as la particularité d’être à la fois coureur et entraîneur. Tu as en plus ton activité professionnelle, ton activité de modérateur, ta vie sociale, ta vie de famille qui doivent à mon avis passer en priorité.

Comme pour tout, il faut adapter la charge de travail à la capacité de travail pour trouver le bon équilibre qui permettra à la machine de ronronner sans chauffer, pour durer dans le temps, pour prendre du plaisir, pour continuer de t’épanouir, pour vivre pleinement tes différentes passions et continuer de croquer la vie à pleine dent.

Si tu es par moment crevé et saturé, c’est qu’il y a eu un déséquilibre entre la charge de travail et la capacité de travail. Il te faudra alors en rechercher les causes et actionner les bons leviers pour retrouver le bon équilibre, retrouver l’harmonie, retrouver l’énergie, la motivation et le plaisir qui doivent être les conditions nécessaires à la juxtaposition de tes multiples activités.

Il serait anormal et inacceptable que certaines de tes activités soient vécues comme un sacerdoce et un calvaire.

Il serait aussi anormal que ta vie de famille, ta vie social, ta vie professionnelle et ta vie sportive aient à pâtir du temps et de l’énergie que tu aurais consacrés à ton activité d’entraîneur.

Le levier que tu pourrais actionner en premier, pour te ressourcer et retrouver le bon équilibre, devrait être à mon avis celui relatif à ton activité d’entraîneur.

Je suis de ceux que tu as bien voulu accepter dernièrement en tant que coureur et j’ai le sentiment d’avoir été la goutte qui a contribué à faire déborder le vase.

Aussi, je comprendrais bien que tu me mettes entre parenthèses après le MDP pour me diriger éventuellement vers un autre coatch ou me laisser en stand by tout le temps qu’il faudra.

Bien sincèrement.

Sadok.

Anonyme a dit…

Bonjour Charlie,

On ne se connait pas ou tout au moins moi un plus que vous au travers de ce blog. Je suis une réelle novice et toute nouvelle arrivante dans la pratique de la course à pied. Je m'entraîne 3 fois par semaine mais à chaque fois seule. Au travers de ce blog je donne une nouvel élan à ma motivation pour aller cette fois vers le partage. C'est en tout cas la première chose qui me vient à l'esprit en parcourant vos lectures ainsi que les divers commentaires.
Je ne suis actuellement pas dans une dynamique "Marathon", peut être un jour!
Tous mes encouragements pour Dimanche (avec je l'espère pour vous quelques degrés de moins que l'an passé !)
SE