vendredi 2 octobre 2009

profiter de l'expérience des autres

Quelle situation cocasse !
Je regarde comment se passe les séances des coureurs, aussi bien sur le stade que sur les fichiers qu'ils m'envoient, je fais attention à leurs commentaires. Un me dit qu'il est usé, l'autre qu'il a de superbes sensations, un autre est enrhumé. On pense de suite à la gripe H1N1. L'athlète n'a pas de fièvre, juste le nez encombré.
Dans la planification d'un entraînement pour une épreuve longue comme le marathon ou plus longue comme un grand raid, il y a bien un moment où on a augmenté et augmenté la charge que le corps est fatigué. Tous les coureurs n'ont pas la même réaction, certains sont sur les genous et d'autres se sentent bien.
C'est là qu'il faut se méfier.
Et pan sur ma tête, moi-même depuis ce matin, j'ai le nez qui coule et je n'ai pas du tout envie d'aller courir.
Les gars qui vont courir le marathon de Reims sont à 2 semaines de leur objectif. Je n'ai programmé pour certains plus qu'une seule séance spécifique marathon ce samedi. Pour d'autres elle a déjà eu lieu dans le milieu de la semaine car ils vont faire un 10km dimanche.
Cette fin de semaine, ils ont atteint le plus haut niveau de charge de toute la préparation, ils vont maintenant faire du jus, c'est là que certains seront à cran et que d'autres très fatigués ... vont choper ... un rhume alors qu'ils se sentaient bien.

ça a beau être l'été indien, le soir quand le soleil est couché, il fait frais et on peut attraper froid quand on est un poil plus faible (mon cas).

Pendant que j'y suis à faire le bilan des séances d'entraînement, je vais vous livrer quelques chiffres intéressants sur la préparation de Karim avant le marathon de Berlin.

Démarrage le 27 juillet soit 8 semaines avant l'objectif.
6 séances par semaine
repos le vendredi
environ 600km courus
donc autour de 100km/semaine
répartition en temps
76% en endurance footings de régénération, échauffement et intégré à toutes les séances
18,5% en allure marathon dans les allures variées, les spécifiques marathons et dans les longues
3% en allure semi dans les séances d'allures variées
2,5% en VMA (courte avec des 200, longue avec des 400, 500, 600)

aucune compétition intermédiaire

sortie longue la plus longue 2h15
séance spécifique marathon la plus volumineuse 1 heure soit un peu plus de 16km

2 semaines de relâchement dans lesquelles une séance légère de rappel d'allure marathon.
un jour de repos en plus, le lundi.

il faisait beau, très beau et pas de rhume pour Karim.

9 commentaires:

michel a dit…

depuis une semaine je suis enrhumé et aujourd'hui c'est toujours pareil , nez qui coule et quand vous courez c'est pire car on a besoin d'évacué les narines. il y a des jours on ca va mais d'autres jours on avance plus et parfois on a envie de coupé carrément mais voila ,il y a un marathon a préparer , pour moi ça sera la Rochelle dans 8 semaines
j'ai beaucoup de personnes de mon boulot qui sont malades , je n'ai pas de fievre mais vivement la pleine forme .
c'est vrai que le soir aprés 18h la température chute ,malgré un timide soleil on court toujours en tenue d'eté....

Karim a dit…

ah la la ! Le fameux rhume de fin de préparation.
Cette année, je suis effectivement passé à travers.
Mais l'année derniere, je me le suis choppé bien comme il faut, avec les pulses en vrille ;o))

Cette année, c'est vrai, pendant les 2 dernière semaines...j'ai couru avec une veste.
Même en allant au taff, je mettais la gore-tex parfois :o))

Courage aux enrhumés...ça va passer.

Sadok a dit…

A mesure que l’échéance approche, on va essayer de faire davantage attention aux petits détails qui peuvent vous faire foirer un marathon.

La fébrilité, la tension, l’envie et l’impatience d’en découdre vont aller crescendo mais font partie des ingrédients qui donnent toute sa saveur à l’épreuve qui nous attend.

Bonne fin de préparation à tous et au plaisir.

Anonyme a dit…

un petit rhume pour moi aussi mais pour l'instant ça ne me géne pas plus que ça quand je cours , pourvu que ça dur !!
si vous avez un reméde miracle , je suis preneur !

ps) dans la piéce ou j'ai bossé lundi , mardi , vendredi et toute la semaine prochaine , il fait 6 , c'est pas chaud chaus même avec la veste.

Bruno c

Thierry a dit…

j'aime bien cette photo, pas vous :

http://picasaweb.google.com/lh/photo/9iu-2h3VSfFCoSKi3iAukg?feat=directlink



vite fait quelques nouvelles : la prépa pour reims se termine. enfin !!!!!!! je suis un peu sur les rotules, un peu enrhumé, un peu bizarre parfois, je me réveille la nuit, j'ai tout le temps faim. bon j'arrête là. tout est normal en fait !
je sais que les 2 semaines à venir vont être les plus dures semaines de relâchement que j'aurais eu à traverser jusque là.
pourquoi ? ben parce que j'ai fait une p....n de méga prépa et que j'ai plus que jamais hâte d'en découdre.

Momo, je sais que tu es là. promis, je vais descendre cette p.....n de barrière à la con.

Mounir a dit…

A chaque approche d'un marathon, je tombais malade. Oui, très malade....Mon soucis depuis deux ans, est de ne pas tomber malade (plus que ne pas me blesser!)
Mais c'est ça la vie...

Momo a dit…

Cette barrière à la c.n, tu vas la dézinguer propre ..... Je serai juste derrière toi , ou plutôt juste au dessus, et tu vas m'entendre gueuler, pour sûr !!!

Et arrêtez de psychoter avec les rhumes, les grippes et tout le reste. Res tez concentrés sur le sujet et bon courage à tous.

Momo

KArim a dit…

Bien dit Momo !

Ne nous cherchons pas d'excuses, restez centrés sur l'objectif.

Passé le 5ème km, oubliez le cardio et tenez le rythme.
;o))

Oliv a dit…

J'ai donné pour le gros rhume, je passe mon tour pour Reims :-p

bon ... on part quand !??...