dimanche 12 avril 2009

trop d'articles tuent les articles

Parce que Bruno Rageau auto-entrainé a fait un CR de son marathon de Cheverny, parce que franki entrainé par christian Delerue a aussi fait un beau CR de ses 2h30 au marathon de Paris, ces deux CR ont été publiés sur le blog de JA Melesse course à pied,
Parce qu'oliv a publié un bel article sur son blog ,
Cela vous fait de belles lectures.

Hier samedi matin j'ai eu le plaisir d'animer une très sympathique séance à Melesse, j'ai écrit aussi un compte-rendu mais je ne le poste pas de suite pour laisser du temps à ce que les récits de marathon soient lus, savourés et relus, les auteurs, les coureurs méritent d'avoir les félicitations pour leurs courses mais aussi pour leurs proses. Laissez des commentaires sur les différents blogs, cela fait plaisir.

Pour tout vous dire, j'ai énormément de plaisir à m'entrainer en ce moment car je fais pas mal de séances en groupe et c'est plus facile, les sensations sont superbes, on oublie les bobos. Dans le passé, quand j'avais un coach, j'arrivais à me motiver parce que tout simplement je me devais de respecter son travail, il passait du temps à étudier mon cas alors je devais tout faire pour mériter son attention. C'est motivant d'avoir quelqu'un qui vous encourage, sur place ou à distance.


9 commentaires:

Anonyme a dit…

Ce matin encore la sortie avec le groupe à Saint Grégoire a été très sympa....
C'est vrai que courir à plusieurs ça fait oublier le cardio mais je pense que parfois il faut aussi savoir s'en détacher et courir librement...

A+
Joyeuses Pâques

Gildas

Anonyme a dit…

Charlie
Content de te revoir que tu prends du plaisir a t'entrainer; tu as encore de très beaux jours devant toi
a bientot

Noêl et patate

Christophe a dit…

Bon Charlie là je suis obligé de te faire la remarque et de te mettre un coup de pied aux fesses:je te cite:"Dans le passé'quand j'avais un coach,j'arrivais à me motiver parce que tout simplement je devais respecter son travail,il passait du temps à étudier mon cas alors je devais tout faire pour mériter son attention"
Entièrement d'accord avec toi sur le fonds mais bordel oû est le plaisir si l'on ne s'entraine que pour faire plaisir à son coach!!!

charlie le hoangan a dit…

christophe,
qu'on ne se méprenne pas, le plaisir est personnel, c'est la motivation qui est supérieure quand on veut bien faire !
dit autrement, on peut très bien se faire plaisir à juste faire que du footing et s'aligner sur des courses où on ne fait que participer, savourer l'ambiance et se satisfaire d'avoir parcouru de beaux paysages.
On peut aussi avoir le plaisir de progresser, de performer. Sur marathon et au delà, il faut réellement aller à la limite de ce qu'on peut faire et là il faut passer outre les signes de son corps qui dit vas te coucher, vas te reposer.
de penser à son entrainement, à ses sacrifices, à ses proches à son coach, ça aide.
la course à pied est un plaisir solitaire mais la petite note "penser aux autres" aide dans les moments durs.

Sadok a dit…

Courir en étant suivi par un coach permet d’avoir un cadre, un programme structuré, des objectifs et aussi un soutien moral qui est également un facteur de motivation et de performance.

Quand on s’y habitue, il devient difficile de s’en passer.

Sans suivi d’un coach et sans programme, on a l’impression de se retrouver orphelin.

Momo et Bruno qui sont à la fois athlètes et coach et qui se sont auto-entraînés, en préparation marathon, ont ressenti le manque du coach pour leur venir en aide ne serait-ce qu’à titre de soutien moral et pour leur préparation mentale.

Le coaching doit être envisagé au sens large et dans la durée.

Christophe a dit…

Entièrement d'accord avec vous les gars sur le plan du soutien de la part du coach et peut être encore plus lorsqu'il y a de la distance entre l'entraineur et l'entrainé.
Je suis plûtôt un solitaire de nature et je prend mon pied à partir seul pour de longues sorties mais quand je vois les résumés et photos de vos séances en groupe je me dis que je manque quelque chose!

Momo a dit…

Ah oui tu manques quelque chose Chris !!! Les sorties de groupe te font parfois te surpasser mais elles t'apprennet plein de choses diféérentes que lorsque tu cours seul.

Et tu fêtes les anniversaires, tu salives sur le chrono du copain, ça chambre bien aussi parfois....

Mais il ne faut pas non plus faire tout en groupe. Je viens d'en faire l'amère expérience..

Thierry a dit…

Charlie,
Ça fait vachement plaisir de te voir en « action » dans les côtes du crapa de Melesse, mon petit œil de jeune entraîneur 1er degré a bien vu que tu étais facile, souple et heureux sur ta séance de qualité.

Merci à l’entraîneur pour la séance et bravo à l’athlète pour sa séance, beaux boulots !

Anonyme a dit…

Tous ce que je lis là est vraiment très interressant! Moi, qui suis entrainé à distance par mon amis Bruno.
Il, comme vous tous entraineurs, se donne beaucoup pour nous. De ce fait, avec plaisirs, je me dois de respecter ce travail, cette générosité. Les jours où la motivation est moin présente, je pense au compte-rendu de la séance que j'enverrais à Bruno qui je sais lira avec plaisirs, en quelques mots j'y vais pour lui rendre le plaisirs qu'il me donne mais toujours avec le plaisirs!
Bon, j'espere que me suis pas trop embrouillé dans mes explications!

Bonne coninuation, Charlie! heureux de te voir heureux!
jp