vendredi 14 novembre 2008

compte-rendu de la séance de groupe du jeudi 13 novembre

Quand cela plait pourquoi s'en priver, je recopie le CR déjà publié sur courir en bretagne, mais comme je suis partie intégrante, il va de soi que je fasse ce que je veux du compte rendu rédigé par thierry et moi.
XIII est pris au boulot et ne peut se libérer. Plusieurs de ses collègues de travail ont répondu présent à l'appel, en bon coach, il a donc transmis les consignes de la séance aux 2 autres entraîneurs présents, Charlie et Thierry.
Que de monde dans les vestiaires des gars ce midi. Et bien sûr comme la dernière fois, les féminines sont déjà prêtes, alors que les garçons traînent à se changer ….
Qui papote le plus finalement ???
Il est déjà pratiquement midi 25, il en manque quelques uns mais nous partons pour le footing d'échauffement autour des étangs. Pour Karine et Lionel, c'est la première fois qu'ils viennent à la séance de groupe à Cesson. Charlie est allé se changer, quitter ses habits de "travailleur" pour se retrouver à l'aise dans ses baskets. Pendant ce temps Patrick a montré les marques sur la piste en prévision de la séance "test" de VMA courte (150 m ,200 m ,300 m). Et ils nous rejoignent sur le parcours d’échauffement.
Ça fait un sacré paquet d’athlètes là !Les 2 groupes qui se sont formés se retrouvent au bout de 30' et c'est Charlie qui dirige les éducatifs. C'est parti pour un passage en revue d'un bon paquet d'exercices sur lesquels nous nous concentrerons sur les prochaines séances : la pose du pied, sur le talon, sur la pointe mais surtout sur la plante; le pas chassé ; la course arrière ; le « grattage » de l'oreille ; le pas de sioux ….... un vrai régal, on aimerait bien continuer mais il est déjà plus que temps d’attaquer le cœur de séance. Pour Camille, Bénédicte, Sabine, Frankie, Mickaël et Christophe (BretagneTV sur le forum de courir en Bretagne), c’est également une découverte et l'objectif sera de se familiariser un peu plus avec le travail de la VMA. Philippe L et Jean Lou, rodés à ce genre de séance, sont autonomes et filent au rythme de leur chronomètre.
Au programme : 2x(9x30''/30'') avec une Récupération de 2' entre les séries, sur la piste, chacun son couloir et chacun sa distance précise à parcourir. Thierry encadre la séance et donne le rythme. L'intérêt ici est de permettre à tous, quel que soit le niveau de s'entraîner avec le reste du groupe. Les distances vont de 115 m à 160 m mais avec toujours le même temps d'effort et de repos (30’’). Ça permet de se retrouver 1 répétition sur 2, sympa non ?
Encadrés par Charlie, Karine et Lionel partent également pour une séance de VMA faite de 300m, 200m et 150m. Ce n'est pas une séance de VMA facile puisqu'on dira que le plus facile à gérer en VMA courte c'est le 30’’-30’’ avec 30’’ à VMA et 30’’ en trottinant pour récupérer.
En 30’’ la FC monte mais cette montée s'arrête et n'atteint pas des valeurs très hautes. En effet on peut être pile à 100% de VMA et n'atteindre qu'environ 95% de sa FC max.
moins pour certains. Seule Karine fait l'intégralité des répétitions à VMA, Charlie et Lionel ne feront que l'accompagner sur le début des intervalles pour évaluer le rythme, entendre le souffle, regarder la gestuelle et conseiller pour qu'elle ne se crispe pas. Il y avait l'évaluation "empirique" de la VMA par le coach mais il lui fallait vérifier avec la distance précise (d’où la nécessité du stade) et le chrono sur plusieurs intervalles. Un athlète peut faire illusion sur quelques 200m en allongeant la récupération mais quand sur du fractionné il arrive à faire au total 10' à une vitesse donnée, avec récupération courte en trottinant, alors ce n'est pas loin de sa VMA. Karine qui revient de blessure a fait 3x300 6x200 5x150, attention comme je le disais ce n'est pas une séance standard. C'est suffisamment dur pour que l'athlète ait envie d'arrêter en cours de route surtout sur les 200 m. D'ailleurs quand cela fait longtemps que ce type de travail n'a pas été fait, 300m à 18km/h ça fait 1' de VMA, c'est pénible.
Pour la FC (qui ne monte pas très haut sur 30 secondes), là c'est une durée double alors pour certains coureurs, cela monte continuellement et pour certains cela atteint déjà un plateau à 50 secondes (plateau qui n'est pas à FC max). Comme pour tous les débuts de séances VMA non maîtrisée, le premier intervalle est trop rapide. C'était le cas pour le premier 300 m, la vitesse a été réduite et c'est passé "juste". Avec des distances et des durées qui se raccourcissent, les dernières courses de 150m deviennent "du bonheur", cela semble facile alors que si on avait programmé 20 fois 150 m, c'est vers le 17ème que la lassitude serait arrivée avec l'envie ... d'arrêter.
Pour le coach c'était très instructif de voir en temps réel, la réaction de Karine pendant une séance de qualité. Le temps est passé trop vite pour Camille et Sabine, la séance doit être abrégée à la fin de la 1ère série. Pour les prochaines séances, il nous faut absolument démarrer à l'heure. Les autres ont tout "mangé" , Bravo !
Pour conclure, cette séance a été bien vécue à la finale parce qu'elle avait un caractère nouveau, c'était une découverte de sensations et chaque athlète qu'il soit à 12 ou 20km/h de VMA est content de terminer une séance pas facile mais jugée nécessaire ou qu'on pense efficace pour le moyen et long terme. Et de l'avis général, il n'y a pas de comparaison entre l'entraînement en groupe et une telle séance à faire seul.
Prochaine séance, mardi 18/11!
Charlie, XIII et Thierry35

3 commentaires:

Sadok a dit…

Thierry a dit : « il n'y a pas de comparaison entre l'entraînement en groupe et une telle séance à faire seul ».

C’est plus vrai que jamais.

Hier soir, je suis allé au stade rejoindre les copains pour la première fois depuis 6 mois.

Il y avait au programme 1 série de 200/400/600/800/600/400/200 avec 100m ou 200m de récup.

Que c’est bon de revenir au club et de courir en groupe.

J’ai signé pour une nouvelle licence.

Thierry a dit…

Ce jeudi, c’était un peu la fête au stade de Cesson : Charlie est sur Rennes toute la semaine, Bruno a rameuté pas mal de ses collègues dont plusieurs féminines, on fait notre max pour que chaque athlète trouve sa place et revienne, on accueille une championne sur marathon, il fait encore relativement bon et on profite des couleurs automnales, je ramasse les dernières tomates dans mon potager (pardon je m’égare …)…. tout va bien quoi !

Pour tout vous dire, quand j’ai demandé à Charlie de mettre un petit mot sur le mini CR que je lui avais envoyé, assez tard, le jeudi soir; il m’a renvoyé 3 pages de plus, le vendredi, très tôt le matin !
Sur le coup, j’ai dit « mince, ça ne ressemble plus à un mini CR notre affaire ». J’ai lu son CR rapidement une 1ère fois, puis plus calmement une 2nde fois :

encore une fois, que de messages vachement intéressants pour les « jeunes » entraîneurs et les athlètes qui veulent comprendre…

Avec le test VamEval à Melesse mardi (11 novembre), en passant par la séance d’encadrement jeudi midi et d’entraînement vendredi midi, c’était une très belle semaine, beaucoup de bonnes choses ….

Merci Charlie.

Anonyme a dit…

toujous autant de plaisir a lire vos commentaires les gars .
bravo et meme si moi je fais mes séances de vma seul , a lire vos compte rendu ça me remotive ,meme seul.