jeudi 5 avril 2012

Mon club à Cheverny

Yoann Adam, heureux, un nouveau marathonien au club.




Une phrase écrite par un de mes amis entraîneurs que je partage intégralement et je pense que nous sommes beaucoup comme cela heureux tout simplement: "Quel week-end, quelle ambiance ! Je suis drôlement fier de mon club!"

Nous sommes partis de Rennes et alentours samedi matin pour arriver à Blois pour le pique-nique.

Il y a les inséparables de l'entraînement du samedi matin. Il y a une très belle délégation de filles ! la proportion dans les courses varie de 10 à 15%, sur ce déplacement nous avons quasiment la parité.

Après le déjeuner, quelques uns sont allés à Cheverny visiter son château, les autres le château de Blois.

A la fin de la visite, je trône pour la dernière fois. Le Président-Roi du club que j'étais avait autour de lui des membres du bureau que je dois appeler maintenant des félons. Ils simulent leur loyauté ce samedi après-midi mais le soir ce sera le coup de grâce. Qu'importe, une nouvelle vie m'attend, enfin je suis libre de courir, d'entraîner et ne plus être obligé de gouverner ce petit monde qui ne demande que des courses, des jeux, du pain et à boire.

En fait, ils ont tous raison, nous faisons partie d'un club d'athlétisme où les enfants courent, sautent et lancent et les adultes courent, courent dans la boue, courent sur bitûme et courent sur les chemins.

Ce samedi soir, d'abord nous avons fait un petit footing d'une demie heure avec christophe Treuil nous a rejoints. Christophe vit pour l'instant en région parisienne et n'avait jamais rencontré les membres du club. Il participe au Marathon des Sables et rencontrera notre ami andré Sicot un multi-récidiviste sur le MDS et surtout un des anciens du club.

Ensuite, notre groupe s'est rendu à l'orangerie du château de Cheverny pour la formidable pasta-party du marathon.

Là c'est simple, l'ambiance a été superbe, les gars et les filles se sont senties très à l'aise, complètement libres de dire ce qu'ils voulaient. Ils appréciaient le repas, les pâtes étaient Al Dente. Tout le monde était aux anges.

Quand christian Hurson a pris le micro, il a accueilli tous les marathoniens comme il se doit et a passé la parole à Cécile la présidente du club et de l'organisation du marathon.

La sentence est tombée: tous les gars ont déclaré que cécile était la nouvelle présidente de notre club.
Quand je vous avais écris plus haut que les félons étaient là ! à mes pieds à Blois et prompts à me dégager à Cheverny !
Jean-marie et catherine Dibalszki étaient avec nous à la pasta, tous deux connaissaient déjà quelques membres du club qu'ils avaient rencontrés à mon anniversaire à Noyal-Pontivy.

A notre table, il y avait les filles qui étaient au club bien avant mon arrivée comme Françoise et Jocelyne et des nouvelles têtes comme Bénédicte deux années, je crois et Estelle là depuis la rentré de septembre.

















La soirée a été joyeuse, nous avons rejoint notre hébergement.


Bien sûr ceux qui vont courir le marathon dimanche ont préparé leurs bouteilles pour le ravitaillement personnel.































Réveil et petit déjeuner à 6h00 pétantes, Rituel immuable pour avoir 3 heures avant le départ du marathon.
C'est l'occasion pour certaines de s'afficher avec leur nouveau maillot et leur dossard épinglé. C'est surtout l'occasion de souder des groupes, là c'est naturellement le groupe des filles et les entraîneurs et entraîneures espèrent que cela va faire des belles équipes pour les cross l'hiver prochain.


























Les photos des courses sont un peu partout comme celles prises par l'équipe d'Yves-Marie Quemener consultables sur son site

Celles des coureurs de la JA Melesse ont été recopiées sur le blog du club jamelesse.blogspot.com

Après le marathon et les duo-marathons nous avons posé pour la postérité et nous sommes allés nous restaurer, sans aucun doute il y a des coureurs qui sont contents, ils ont eu de la course, du pain, des rigolades et à boire ... tout ce que demande le peuple.




Ah que je suis, nous sommes fiers de ce club, je suis extrèmement content qu'il y ait toute une équipe qui aime organiser ce genre de Week End et tous les coureurs qui savent savourer ces moments de bonheur.

2 commentaires:

Thierry a dit…

C'est simple, en arrivant au boulot le lundi matin, j'avais comme l'impression d'avoir passé une semaine de vacances avec mes amis du club de melesse.

Alain47 a dit…

Super !