dimanche 9 septembre 2007

profiter de l'expérience d'un groupe

Cette semaine, la troisième du plan pour Dunkerque et la quatrième pour celui de La Baule a été assez chargée pour ceux qui n'avaient pas de course de préparation, ils l'avaient eu le WE dernier et Serge qui est en Alsace a eu la chance de courir son 10km qui lui a tenu lieu de séance de "vma longue".
En Bretagne, en Normandie, en Belgique, vendredi ou samedi, nous avons couru à allure spécifique marathon pour mémoriser cette fameuse sensation qui est entre l'endurance "facile" et celle qui est la limite du supportable sur un peu plus d'une heure. Si on se trompe d'allure, c'est l'abandon au 25ème km en gros ou bien c'est la fin du marathon dans la galère; si on finit par trouver là où on peut courir vite longtemps c'est à dire pendant environ 3h, un peu moins un peu plus, c'est le bonheur d'une course réussie, aboutie, du bon boulot quoi et la satisfaction ou la fierté qui va avec. Certains se suffisent à juste participer à la course mythique, d'autres comme nous les compétiteurs, nous allons chercher le meilleur de nous mêmes et j'avoue que je suis fier de mes amis marathoniens car sur 42,195 kms, ils sont ... à fond.
Quelquefois on pourrait se demander si tous ces blogs, ces forums, ces échanges sur Internet servent à flatter l'égo de chacun ou de certains. Des témoignages que je reçoie me rassurent et me montre que le partage du savoir, la vulgarisation de la technique, la diffusion de la connaissance ne peut que faire grandir chacun séparément et tous solidairement.
Quand j'ai connaissance d'expérience qui m'enrichit car elle me permet de m'améliorer j'essaie de l'analyser et puis je la rajoute quelque part dans ma mémoire. Depuis Juillet, je mets un article sur ce blog. Le corps est une machine formidable, plus on s'en sert plus il s'adapte et s'améliore, le cerveau est aussi fantastique, plus tu réfléchis plus il est performant, plus tu stockes d'expériences plus il a matière pour comparer puis extraire ce qu'il y a de mieux.
Avec la modestie qui est un de ses traits de caractère, Serge m'a envoyé un Compte Rendu que je vous recopie, c'est l'illustration du mental qu'il se forge, tout seul dans son coin en profitant de l'expérience de notre groupe. C'est une banalité mais je la répète, vous prenez une cellule isolée, elle est déjà surprenante, elle respire, elle fait entrer le glucose et l'oxygène, transfère l'énergie de la combustion et rejette de l'eau et du gaz carbonique, (il se passe d'autres choses mais déjà la respiration c'est la vie). Donc une cellule isolée, c'est bien mais plusieurs cellules, cela donnent tellement de combinaisons avec des spécialisations et cela donne des systèmes. Pour conclure des systèmes sont toujours plus forts que la simple addition de chacun de ses composants.

Serge a écrit: "
CR : 10 km de Hoenheim
météo : couvert avec quelques apparitions du soleil ( 18° env. )
sensations : Pas trop mal sur l'ensemble. mes jambes un peu lourdes par moment ( certainement dû aux kms de la préparation marathon ) Mais je me suis fait plaisir sur cette course. Je ne me suis pas trop pris la tête je n'étais là que pour une séance d'entrainement. Je suis parti sur cette course pour m'appliquer sur ma foulée sans trop penser au chrono. J'ai eu l'impression sur cette course de ne pas avancer, mais au final je fais mon meilleur chrono sur cette course. les puls sont restées assez basses pendant une bonne partie de la course. c'est bon signe pour la suite de la préparation je pense ?
Voila ce que j'ai ressenti, j'ai pris du plaisir sans être vraiment dans le dur, à part dans les derniers kms bien sûr.
chrono : 38'55"; 3.53 / km; 15.42 km/h de moy. ( en 2006 40'40" mais j'avais des problème de diarrhée )
( en 2005 40'01")
1'06" de pris par rapport à 2005 je suis plus que satisfait.
30 ieme au scratch sur 175 participants
8 iemes VM1
20' de RAC + étirements.
Voila Charlie je suis content que notre collaboration fonctionne bien et que le boulot fourni ensemble, paye"


J'ai le privilège du premier commentaire: "cela me fait plaisir, tout simplement"
des copains sont presque une minute plus lents que sur leur meilleur 10km, pas de quoi se mettre martel en tête.


1 commentaire:

serge a dit…

salut,
depuis que tu m'entraines Charlie j'ai deja appris pas mal de chose et je t'en remercie. les seances difficile passent de mieux en mieux
et j'absorbe les seances et leurs kms plus facilement.
voila a+.